Vous êtes ici : Accueil > Particuliers > La construction
FERMER
Covoiturage en Corse
La construction neuve

La maîtrise de l'energie dans une construction neuve


Avant de se lancer dans un projet de construction il est nécessaire de se poser quelques questions importantes pour la bonne réussite de son projet :

1. Ou construire ?
Le choix du projet doit être fait en fonction des activités du foyer (transports en commun disponibles à proximité, commerces …)

2. Quelle orientation choisir ?
Une fois le lieu de construction défini, il est primordial de trouver la meilleure orientation possible pour le bâtiment. Une bonne orientation peut permettre de réduire les besoins de chauffage mais aussi de rafraichissement.

3. Quels matériaux choisir ?
Plusieurs critères de choix peuvent intervenir, depuis leur efficacité, l'énergie grise qui a été nécessaire pour les fabriquer jusqu'à leur impact sur la santé des habitants, en passant par leurs contraintes de mise en œuvre. Dans tous les cas il est nécessaire de respecter la réglementation thermique 2012 en vigueur. Il est aussi possible de construire un bâtiment beaucoup plus performant en se lançant dans un projet de maison passive …

4. Quel chauffage envisager ?
Dans les maisons neuves (soumises à la RT 2012), le chauffage n’est plus forcément le poste le plus important, dans les habitations très récentes pas trop grandes et très bien isolées, l'eau chaude sanitaire, et même l'électricité dédiée aux appareils électroménagers et audiovisuels associés à l'éclairage peuvent prendre le dessus. Il dépend de plusieurs critères, notamment le volume de l'espace à chauffer, le nombre d'habitants du foyer, le degré de confort souhaité, les capacités d'investissement initiales et également les motivations environnementales.


5. Et la ventilation dans tout ça ?
Le renouvellement de l'air dans le logement est une nécessité vitale pour plusieurs raisons :
• avoir un air neuf pour notre respiration
• évacuer les odeurs et les polluants
• éliminer les excès d'humidité liés aux pièces d'eau, à notre respiration...
Auparavant, l'aération naturelle par les « courants d'air » était suffisante. Aujourd’hui la RT 2012 impose une étanchéité à l’air « pirate » qui peut entrer dans la maison, l’objectif étant de contrôler au mieux les entrées d’air froid dans la maison. Il est donc primordial d’équiper l’habitation de systèmes de ventilation efficaces et bien conçus mais qui ne gaspillent pas d'énergie.



Conformément à l'article 4 de la loi Grenelle 1, la RT 2012 a pour objectif de limiter la consommation d'énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWhEP/(m².an) en moyenne, tout en suscitant :
• une évolution technologique et industrielle significative pour toutes les filières du bâti et des équipements,
• un très bon niveau de qualité énergétique du bâti, indépendamment du choix de système énergétique,
• un équilibre technique et économique entre les énergies utilisées pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire.



Focus sur la Réglementation thermique 2012 (RT 2012).




Première grande évolution par rapport à la précédente réglementation (RT 2005), elle impose un objectif de performance global ; ainsi on pourra utiliser des techniques constructives différentes tout en respectant une consommation annuelle de 50kWhEP/m2 pour les postes suivants :
- chauffages
- eau chaude sanitaire
- éclairage
- ventilation

les constructeurs devront donc selon leur choix, coupler des équipements et des techniques constructives qui répondent à cette nouvelle exigence.

La seconde évolution est bien la nécessité de traiter l’étanchéité de l’enveloppe du bâti : l’objectif est de diminuner le plus possible les entrées d’air non contrôlées dans la maison. Ces entrées d’air sont en effet responsables de grandes déperditions de chaleurs, les réduire donnera au bâtiment une performance bien meilleure.

Les labels et niveaux de performances